samedi 13 mai 2006

retour papier crayon....

Pigeon rapace...


un crayon, un bout de papier....un ptit peu de pastel sec...
comme pour écrire...
il me faut un stylo... du papier... et un archiviste...!

3 commentaires:

Linel fils de Lazare qui prendra sa place un jour a dit…

Cher Seidrik de Paris,
C'est marrant de voir un "pigeon /rapace" ouvrir ton musée electrique, je dis c'est marrant parce qu'avec ta frangine nous avons un perpétuel contentieux au sujet de ces oiseaux. Je les ai toujours considéré comme des rats volants marchant de manière totalement ridicule moitié-égyptien moitié-hip hop ... en trois mots: je les hais. Cindy, elle, les défend tout ce qu'elle sait, disant que je suis dégeulasse (moi au moins je ne chie pas toute la journée sur les trottoires, c'est ce que je répond en principe), que les pigeons ne m'ont rien fait & que, contrairement aux mouettes, ils sont plutôt sympas ... Je n'étais pas du tout d'accord avec ça. Pour moi, si le pigeon est une sorte d'emblème parisien (hi hi hi!) ... la faute à Doisneau peut être, la mouette est celui de notre fantastique cité rappellant à ceux des quartiers loingtains que la mer ne l'est pas tant que ça.Je tenais bon jusqu'au jour où on sait rendu compte que les mouettes du bd André Aune étaient carnivaures & que non seulement elles étaient carnivaures mais qu'en plus elles rackettaient tous les chats du quartier! Depuis j'ai un peu plus d'indulgeance pour les pigeons. Voilà ... je me suis dis qu'il fallait que j'en parle à quelqu'un ... Plus sérieusement, le rhino est très impressionant, à mon sens beaucoup plus que le pigeon. Vraiment très beau.

Lionel bientôt Lazare a dit…

Je suis désolé mais il fallait que je retourne scruter la tête de rhinopour savoir ce qui me plaisait & en fait, le truc hallucinant c'est son oeil. L'impression d'être devant un tourbillon ... un trou noir qui va aspirer le dessin. Tous les traits, en partant des oreilles jusqu'à la corne, plongent littéralement & vont s'enrouler autour de l'oeil ... c'est ça qui me plait dans ce dessin. Jamais un pigeon n'aurait pu faire un truc pareil. Nunca!

Seidrik a dit…

Ce que j'aime dans l'observation des choses, c'est qu'il remet en question nos "jugements", nos "vérités" en permanence...
Ce qui fait que tu peux te retrouver à Paris , Rennes et entendre la mouette des villes...( si si, va à Bastille..)comme tu peux voir à Marseille le pigeon des mers... !
(Spéciale dédicace à La Fontaine..:)
Heu.. il doit bien y avoir quelqu'un, en ce bas monde, travaillant sur la néo sédantarisation des oiseaux...Ouais..!
qui pourrait peut être nous dire, que, plus ils s'approchent des humains, plus ils s'adaptent à leurs comportements... ou l'inverse!
On nous dis bien de construire un "nid d'amour"...La colombe doit encore nous apporter la paix et à la ferme, si il y en a bien un qui nous fout le bronx tous les matin, c'est ce ridicule emblême national...
le coq !
De basse cour il a rapidement évolué pour devenir un stéréotype masculin au torse bombé...souvent accompagné d'une poule....d'une dinde..
Merci pour le rhino.
Heu... c'est qui le plus fort ?
Le rhino ou l éléphant..? :)