jeudi 4 mai 2006

Paris marseille...août Sista....

M.




M.

P.

M.

P.

4 commentaires:

seendy a dit…

Un echange peut etre envisager ce serait assez drôle de vivre les uns dans les reperes des autres,
a demain frero boulot

Seidrik a dit…

Installes.. l'ascenseur,le balcon, un gros systême son dans le salon...
sinon je restes dans ma caverne.. :)
Aujourd'hui web cam ?

seendyyyyyy a dit…

TU n aura pas besoin de ses artifices parisiens ici il fait bon vivre dehors autant que dedans j essai de mettre la cam web

lionel a dit…

Marseille change vite. Je vais passer pour un réactionnaire mais à mo sens elle change trop vite & mal. Cindy est allé bosser ce matin à La Provence (qui est un peu l'équivalent du New York Times pour notre belle cité) juste derrière les anciens docs destinés depuis peu à devenir les nouveaux appartements pour bobos voulant s'encanailler. Ce quartier te plairait, il est remplit de boutique aux devanture totalement absurdes (& pour moi belles!), d'entrepôts désafectés (futurs loft pour parisiens ou lyonnais en vilégiature - pardon...), il existe même, au fond d'un terrain vague où ils installé un camp de manouches, une énooorme église abandonnée, squatée par une armée de clochard venus, je pense, mourir au soleil. Tu as raison; je veus dire dans ta démarche. Fixer des images d'une ville qui se transforme sans arrêt. Je suis quelqu'un de très nostalgique. Sans l'avoir connu je suis nostalgique du Marseille début de siècle, le Marseille de Louis Brauquier, des Messagerie Maritimes etc etc... mon grand père m'en parlait & c'est une époque de ma ville que j'aurais aimé connaître. Maintenantle port est remplit de ferrys pour la Corse & les containers sont vides. Pour fixer tout ça on va rendre des photos. Juste pour finir la chronique du Jamais-Content, il vient tout juste de sortir un livre d'un photographe de Libé qui a travaillé sur le site d'Euroméditerrannée & alors c'est tres intérressant parce qu'il a mêlé à ses images des citations de différents acteurs de la ville à différentes époques. Juste trois exemples: "On a besoin de gens qui créent de la richesse. Il faut nous débarrasser de la moitié des habitants de Marseille. Le coeur de la ville mérite autre chose.", "Je crois que Marseille est incurable à jamais, à moins d'une épuration massive de tous les habitants & d'une transfusion d'hommes du nord.", & enfin "Marseille est unrepère de bandits internationaux. Cette ville est le chancre de l'Europe. & l'Europe ne peut vivre tant que Marseille ne sera pas épuré!". La première citation est de Claude Valette, adjoint au maire délégué à l'urbanisme depuis 2003. La seconde est de Louis Féron, proconsul envoyé par la Convention en 1793 & la dernière (laisse moi te dire que celle ci est ma préférée) nous le devons à Karl Olberg gentil SS und Polizeu Furher venu bombarder le Panier en 43... Ca laisse pensif.