dimanche 28 mai 2006

France Mexique...un échauffement

Mexico...



















Un peu de provision pour avant la rencontre....et pour après...
Dans mon hypermarché...
les oiseaux volent...

3 commentaires:

beveziers a dit…

j'aime beaucoup la photo reportage qui raconte une histoire et je trouve des photo de la pelouse très bien construites..

Lazare pourvoyeur de bazar a dit…

Alors voilà c'est très simple, je te donne l'exemple de la première session du cabinet d'écriture dilétante qui s'est déroulée dans l'intimité de ma cuisine, celle la même qui se trouve sous les pieds dorés de Notre-Dame. Comme groupes nominaux j'avais pris: L'Ennui/Chaque étincelle/Gabriel Skopp/Les railleurs & enfin, Les Marins perdus. Pour le premier groupe circonstanciel: A chaque foullées grandissantes/Près, plus près de mes oreilles/Des bars sauvages/Au centre d'acclamations soutenues/Sans préciser quoique ce soit. Ensuite les verbes: Faire filature/Jamais discuter/S'insurger/Attendre-regarder/Rire sagement. Après vient le groupe nominal ou comparatif: Quelle charge héroique!/Dans chaque recoin/A l'heure du crime/Entre deux mémoires à jamais perdues/Tels les serrures. & enfin, à nouveau, un dernier groupe circonstanciel: Pour un instant décisif/Dans ces villages violents/Des roches blanches/1jamais n'est revenu/Dans les bars sauvages. Une fois fait tout ça tu les découpe, tu les mélange & tu les tire dans l'ordre. Ca donne ça:

L'Ennui, au centre d'acclamations soutenues, attendait-regardait entre deux mémoires à jamais perdues & jamais n'est revenu.

Chaque étincelle, près, plus près de mes oreilles s'insurge à l'heure du crime pour un instant décisif.

Gabriel Skopp, sans préciser quoique ce soit, fit filature dans chaque recoin des roches blanches.

Les railleurs des bars sauvages jamais ne discutent tels les serrures de ces villages violents.

Les marins perdus, a chaque foullées grandissantes, riaient sagement - Quelle charge héroique dans les bars sauvages!

Lazare fan de hasard a dit…

Donc nous, ce qu'on peut faire c'est mettre en commun nos différents élèment (par exemple on met chacun trois sujets, trois circonstentielle etc etc) après, chez nous on fait notre petite cuisine & enfin on remet sur ton blog ou ailleurs nos deux résultats, c'est à dire six poemes fait avec les mêmes élèments mais complètements différents parce que le hasard de notre pioche les aura construit à sa manière ... ça va être SYMPA de voir à quoi chacun de nous est arrivé. Je repasse ce soir ou demain pour mettre les miens. Viva Zappatta!