vendredi 1 septembre 2006

Etre maudit...










Conté Par Michel Piccoli, une régalade...
Chez
  • Happy Dramer's Time
  • Il y a aussi du Prévert par lui même
  • Du L.F Céline
  • Du Kérouac
  • Du Nabokov par Jeremy Irons Etc...



  • 5 commentaires:

    Lazare joue au billard a dit…

    Avec une boule pareille la mort est inéluctable ... excellente idée! Serais tu entré dans ta période "Têtes-de-mort"? Vanités du XXIème siècle.
    Pas mal de choses à dire sur ce dessin: autodestruction, dualité de l'homme, Sir! Tout ça dans l'insouscience du jeu - très bonne idée.

    spiegel sandgirl a dit…

    Great ! le fil RSS fonctionne et mon ordi ne bogue plus, que j'utilise Mozilla ou MSIE. Merci !

    Comme je prends le train en route, ça se pourrait que j'attende quelques passages de gares avant de communiquer mes impressions à propos de tes dessins. Ciao !

    Seidrik a dit…

    Plus tu iras loin, plus tu veras de la peinture...
    si tu as le courage de parcourir les archives !
    Ton oeil et ta critique sont attendus... ;)

    Lazare,
    Je te vois par ici et par là...
    C'est appréciable !
    Elle s'en sort la sista avec sa remise à niveau "je double clic sur l'icône" ?
    Pensées Parisiennes.
    oui ! j'ai connu des périodes plus heureuses...
    Mais mon marchand de bonheur n'est toujours pas revenu du bled...

    Thierry Kron Traube a dit…

    J'aime bien le scénario de l'homme au boulet.
    Bon dimanche,
    Thierry K.

    Seidrik a dit…

    Je note !
    Merci Thierry.
    Bon début de semaine.