lundi 4 septembre 2006

Ecrire est un art de funambule...





Chez
  • Monome Library





  • Kenzaburō Ōe

    3 commentaires:

    Lazare scribouillard a dit…

    C'est même un art suicidaire - un arrêt cardiaque à la ligne. "Les Mille & une nuits" c'était l'inverse, raconter une histoire pour s'en sortir, continuer à vivre. Mais pour moi (moi avec tout ce que ça implique de non génie, de fénéantise, d'imaturité perméable à l'influence des aînés), pour moi donc, l'écriture est exactement le contraire, elle me rapproche un peu plus de la mort, comme un Céline qui éructe son Voyage en sachant très bien où & comment ça va finir ... si seulement je pouvais éructer aussi bien que ça.
    Je pense que les gars illuminés, ceux qui font l'expérience de cette lucidité propre aux grands écrivains, cette lucidité qui leur permet de s'extirper de la masse hystérique de moutons que nous sommes, ceux là vont au bout du fil sans trop d'embuches. & encore.
    Les autres tombent invariablement, même ceux qui croient avoir fait une traversée parfaite. Il ne suffit pas d'avoir publier un livre pour échapper à la chute. J'en voit trop à la journée de ces merdes publier chez Xo & compagnie.
    Quant à K. Oe, jamais lu. Je vois que lui aussi à "la marque" des élus. La Tête-de-mort à encore frappé! Un livre à me conseiller?
    Je repasserai sûrement ce soir pour étailler ma pensée (Ouooow! Ouooow! Ouow! j'ai dit "ma penssée"? Punaise! Ca devient grave!).
    Pensées à vous deux.

    Lazare piètre scribouillard a dit…

    "Pensée à vous deux"
    & merde! La redondance me guette!

    Seidrik a dit…

    Wow wow wow...
    Lazare
    Je crois bien plus au génie de la lampe que celui vendu, ci et là pour promouvoir une soit disant excellence
    humaine...
    Le Panurgisme nous guette un peu plus tous les jours !
    Notre futur est encore bien jeune, laissons le s'émanciper dans nos rêves, la réalité n'est pas si éloignée... Tu verras
    Pour Kenzaburō, sur son coude gauche, il y a un titre...
    Dites nous comment survivre à notre folie.
    J'oublie que vous n'avez pas un écran de cinéma ! ;)
    Par conséquent il doit vous êtes difficile de tout lire. Je m'appliquerais la prochaine fois.