lundi 24 avril 2006

Lui, emporté par la musique... elle lui brisa le coeur...




Elle l' a fait pleurer...i...il est... "si sensible"....!

2 commentaires:

lionel a dit…

Fin de ma petite visite... jusqu'à la prochaine. Une fois encore j'aime beaucoup & ça m'embête, je voudrais aussi qu'il y est des choses que je n'aime pas, pour équilibrer la balance, ça ferait plus sincère. Montrer son art devant tout le monde c'est très dur, c'est courageux - jamais été aussi nu. Le problème, je sais pas ce que tu en penses, le problème donc c'est que les gens sont, soit trop admiratifs & c'est bien (ça fait du bien) mais on avance pas, soit ils sont sans aucun tacte & racontent les pires platitudes patati & patata... Les personnes avec qui tu peux vraiment & pleinement discuter sont très rares, un gars, ou une garce, qui va te pousser dans tes derniers retranchements, t'obliger à sortir ta tête de la cagoule pour que tu viennes voir tout ça d'un peu plus loin c'est ce qui manque. Mais au final, si tu sais ce que tu veux faire, quoiqu'il se passe ou se dise, ta route est toute tracée... Travaille bien & j'espère à ce soir avec la frangine (toute une histoire celle là aussi!).

Seidrik a dit…

En pein dans le mille Lionel...!
je fais mon "beau" avec ces expressions... je commence par montrer men éthique esthétique... mais ne prends pas de risques...celui de déplaire..
Rares les muses (ou les museaux.. :) )
qui te poussent un peu plus loin... beaucoup plus loin...
merci de gratter pour voir ce qui peut se cacher derriére...
c'est une aide precieuse..
on va dire que ces dix premières années m'auront permis de fignoler ma technique, de tester de nombreuses matières, de rencontrer les crétins du milieux...bref de croire en l'aventure..! aujourd'hui ma pretention n'est toujours pas assouvi...
Des pièces se montent en grand format...des ensembles de symbôles
il faut que je me réconcilie avec la peinture à l'huile pour aboutir à ce que j'éspère...
Par moment je suis de la vieille école...celle du temps.. et je suis juste crédité de 10 annuités j'ai tellement à apprendre...à comprendre..
Lorsque je suis en incapaçité, il me reste toujours l'ecrit.. et surtout la musique... mon éternel présent..!
take care of Da Sista..
Je te souhaite de belles lignes dans tes livres...et encore merci !